Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 septembre 2020 6 05 /09 /septembre /2020 15:53

 

 

 

Annie Cordy vient de partir à 92 ans (sans doute pour rejoindre son brave et vieux curé) après une très belle et très longue carrière (plus de 70 ans) dans l'opérette, le cinéma et la chanson de variétés. 

Son dynamisme et sa bonne humeur nous ont entraînés si longtemps !

Cacao (qui lui doit beaucoup grâce à sa chanson ! ) lui rend hommage . . .

 

 

 

 

                 Cacao, 6 fois tata, 5 fois grand-tata, est sans doute aussi

                                 pour les  siens  une "Tata Yoyo" . . .

                      

 

               De Ryad Ouslimani (Journaliste à RTL) le 05/09/2020

 

 

 

" Chanteuse fantaisiste, joyeuse devant l'éternel avec une bonne humeur communicative, Annie Cordy a eu une carrière riche qui a dépassé les frontières de la chanson. En effet, la Belge, décédée ce vendredi 4 septembre à l'âge de 92 ans, a aussi connu une vie en tant que comédienne au cinéma et à la télévision. De Si Versailles m’était conté en 1954 à Tamara Vol.2 en 2018, elle a démontré une palette d'actrice capable de jouer plusieurs registres.    

C'est donc sous la direction de Sacha Guitry qu'Annie Cordy débute dans "Si Versailles m'était conté".  Deux ans plus tard, en 1956, elle est à l'affiche du Chanteur de Mexico. Elle y joue au côté de Luis Mariano, qui deviendra son grand ami. Sur grand écran, on la découvre capable d'incarner des rôles plus sombres que l'image joyeuse qu'elle dégage à la ville. "

C'est le cas dans Le Chat, où elle donne la réplique à Jean Gabin dans le rôle d'une prostituée. Elle est ainsi dirigée par André Clément, Claude Chabrol (La Rupture), Alain Resnais ou encore Jean-Paul Rouve. Pour ce dernier, elle joue une retraitée qui fuit sa maison de retraite dans Les Souvenirs. Une prestation particulièrement émouvante. 

Mais Annie Cordy n'a pas brillé uniquement au cinéma par sa présence physique. Elle est reconnaissable aussi dans plusieurs rôles en doublage vocal. En effet, elle a été la voix de Nanaka dans Frère des ours, mais surtout celle de Grand-Mère Feuillage dans Pocahontas (1995). Disney a d'ailleurs rendu hommage à l'artiste le jour de son décès, via son compte twitter."

                                       Ryad  Ouslimani.

                                                                        

 

Pour en savoir plus sur Annie Cordy : Wikipédia :

Partager cet article
Repost0

commentaires

E
Quelle belle hommage ma Cacao j'aime beaucoup ton partage passe une bonne soirée bisous
Répondre
B
Bel hommage rendu à Annie Cordy qui respirait la joie de vivre.
Biz
Répondre
M
Un très bel hommage à une artiste aux talents multiples
Répondre
C
C'est un très bel hommage, Cacao !
Bises♥
Répondre
M
..c'était une belle personne qui nous donnait la pêche, joyeuse et tendre à la fois...
Bises de Mireille du sablon
Répondre
C
Tout à fait d'accord avec toi. J'aimais sa simplicité et sa spontanéité. Bon W.E. et bises.
P
Merci pour ce bel hommage à une grande artiste complète :) La voir me rendait la pêche , sa bonne humeur était communicative :) Je découvre chez toi le doublage vocal ! Elle restera dans nos mémoires ! RIP Bisous cacao
Répondre
C
J'ai fait quelques recherches, c'est pour ça que je "fais ma maligne". Grosses bises et bon W.E.