Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 septembre 2020 5 11 /09 /septembre /2020 16:40

 

 

 

 

             Vieux poème écrit en 2011 pour le blog d'Evy

 

                    "Plume De Poète Et Ses Défis"

 

 

 

 

                 http://plume-de-poete.over-blog.com/

 

 

 

 

  Mais non ! Ce n'est pas la Saint-Valentin aujourd'hui ! Tant pis !

  Après tout, on la fête tous les jours si on est amoureux !

  Ou jamais . . . suivant le cours de la vie. . .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

               

 

 

 

 

 

           V a l e n t i n e   et   s o n    V a l e n t i n 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est par un miracle certain

 

Que par hasard un beau matin

 

Le jeun' gars nommé Valentin   

 

Rencontra cette Valentine.

 

 

 

Il venait d'un pays lointain

 

 

Elle était Princesse de Chine.

 

Il avançait d'un air mutin

 

Elle se sentait l'âme câline.

 

 

 

Il l'aima un temps incertain                           

Elle l'aima plus qu'il ne devine

 

Mais leurs pays étaient lointains

 

Et puis la Muraille de Chine ...

 

 

 

Le temps passa . . . ce fut certain

 

Il y eut bien d'autres Valentines

 

Peut-être autant de Valentins

 

Et il en perdit son latin.

 

 

 

Elle perdit un peu sa bell' mine

 

Derrière la muraille de Chine

 

Continuèrent des temps incertains

 

Plus de trace du Valentin.

 

  

 

Il revint un soir l'air hautain

 

Briser la muraille de Chine

 

Puis rentra en pays lointain

 

En oubliant l'âme câline.

 

 

 

Elle resta face à son destin

 

Espérant le jour incertain

 

Où, pris d'une impulsion divine

 

Il quitterait sa Valentine.

 

 

 

Car bien sûr comme on l'imagine

 

Il vivait en pays lointain

 

Avec sa fausse Valentine

 

Et il en perdait son latin.

 

 

 

Et elle, la Princesse de Chine

 

Evidemment chaque matin

 

Faisait semblant d'être divine

 

Auprès de son faux Valentin.

 

 

 

Qui pourra dire ce qu'il advint

 

De Valentin et Valentine

 

Trouvèrent-ils un nouveau matin ?

 

Derrière la muraille de Chine .

 

 

                                           Cacao, 14 février 2011.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Béa kimcat 12/09/2020 16:32

C'est joli !
Même si ton Valentin et ta Valentine ne sont plus réunis.
Biz

colettedc 12/09/2020 04:03

Un bon retour dans l'temps avec ce joli poème !
Bonne fin de semaine !

M 11/09/2020 19:46

un beau poème très bien écrit sur les amours sincères et profonds qui quelquefois deviennent impossibles avec le temps et c'est vraiment dommage car souvent leur issue devient vite source de regrets.

Petitgris 11/09/2020 18:04

Un beau poème sur les amours que tout sépare ! Les amants refont leur vie chacun de leur côté sans toutefois oublier ce premier amour. Ainsi va la vie ...Merci pour Marienbad de la divine Barbara :) Bon week end Cacao Grosses bises