Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 octobre 2021 1 25 /10 /octobre /2021 09:37
 
 
Voici la suite de l'histoire. Pour lire la première partie :
 
 
        
                                                    http://cacao.over-blog.fr/2021/10/fontaine.html
 
 
 
 
 

 

 
 
                                                        
 
 
            Près de la Grande Fontaine, la fille étrange est encore là. De temps
 
en temps,  elle fait quelques pas dans le soleil couchant de fin septembre.
 
Il y a une  baraque à frites à côté. Des clients vont et viennent.
 
Elle les regarde vaguement passer.
 
Arrive un homme, grand, d'allure tranquille, décontractée. Il s'arrête,
 
lui adresse quelques mots. Tous deux semblent se connaître. Et être à
 
la fois de parfaits étrangers. Parfaite aussi est la douceur du soir.
 
Sans se presser, ils marchent. Traversent la place. Côte à côte. 
 
S'arrêtent devant la carte d'un restaurant. Entrent.
 
L'intérieur, on ne le voit pas dans le rêve.  
 
 On les voit seulement sortir, un peu plus tard. On remarque que l'homme
 
est beau. Il raccompagne la fille près de son étrange voiture. Elle monte,
 
et on la voit s'éloigner . . .  
 
Le rêve se poursuit dans des paysages de nature. Apparaissent l'automne,
 
splendide, étonnament chaud, l'hiver, prés enneigés, arbres nus et tristes.
 
Puis vent et pluie. Une pluie qui n'en finit pas. 
 
Comme le printemps semble long à venir ! Pourtant les arbres fleurissent,
 
les jardins se battent vaillamment pour imposer leurs couleurs.  
 
Fugaces passent dans le rêve les images de printemps.
 
D'un coup, déjà, c'est presque l'été.
 
Qui hésite . . . Mais il fait chaud. Celle qui rêve transpire, oppressée.
 
Se réveiller la soulagerait. Mais elle préfère connaître la suite de
 
l'histoire . . .  
 
La vidéo s'embrouille un peu. On entend de la musique pourtant. Forte.
 
Innatendue dans la torpeur d'été qui s'installe.
 
C'est Bruce Springsteen qui chante. La rêveuse n'a pas de doute.
 
Le confondre avec un autre est impossible. 
 
Dans sa tête, les idées s'emmêlent. L'image des haies exhubérantes, de 
 
l'herbe folle  d'un jardin, l'angoissent soudain. Elle doit s'en occuper.
 
Il le faut ! A quoi bon ? Cela ne servira à rien, au fond. . . 
 
Un autre été peut bien passer, avec un médiocre jardin. En friche même. 
 
Non ! Le rêve dit qu'elle aura le courage de le rendre agréable. 
 
Quelque chose la pousse.
 
Elle se souvient maintenant. La veille, dans le vert de la haie, des taches
 
roses l'ont frappée. Un églantier a poussé. C'est pour cela que cet été
 
elle arrosera tomates, poivrons, et compagnie, du tout petit potager.
 
Mais, dans le songe, la fille étrange revient. Elle a l'air moins spéciale.
 
Plus sûre d'elle. Plus tonique.
 
Elle monte dans une voiture. Elle sait où aller, et qu'on lui ouvrira.
 
Et, si par malheur il n'y avait personne, jamais personne, elle sait . . .
 
Elle sait qu'elle retournera près de la Grande Fontaine.
 
Surtout les soirs de soleil couchant. Et si c'est le début d'automne.
 
Elle y retournera. Elle en est sûre. Parfois. Souvent . . .
 
Et le lendemain, il fera encore beau.
 
 
 
 
                                                               F I N. 
 
 
 
 
Partager cet article
Repost0

commentaires

C
Quel rêve !!! Mais une chose est sûre, à savoir qu'elle retournera à la fontaine !!!
Répondre
B
Un rêve étrange.
Belle imagination.
Bises du jour
Répondre
P
Un rêve étrange ! Souvent les situations s'entremêlent , ce retour à la fontaine ferme la boucle ! J'ai aimé rêver à tes côtés ! Belle journée Bisous
Répondre
M
... bien étrange ce rêve tout de même..il doit bien y avoir une explication..
Bises du jour
Mireille du Sablon
Répondre