Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de cacao.over-blog.fr
  • Le blog de cacao.over-blog.fr
  • : Humanisme, tolérance, simplicité, défense des animaux.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

11 novembre 2013 1 11 /11 /novembre /2013 09:59

 

 

 

 

 

Défilé du 11 novembre 1943 à Oyonnax

 

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
 
 
     
Défilé du 11 novembre 1943
à Oyonnax

Le monument aux morts « le François », au pied duquel fut déposée la gerbe de fleurs (Situé à l'époque au parc René Nicod, il a depuis été déplacé au cimetière d'Oyonnax).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Généralités
Type Défilé militaire
Pays Drapeau de la France France
Localisation Oyonnax
Coordonnées 18px-Geographylogo.svg.png46° 15′ 34″ Nord 5° 39′ 30″ Est / 46.259448, 5.658294 / 46.259448; 5.658294   
Organisateur Henri Romans-Petit
Date 11 novembre 1943
Participant(s) Maquis de l'Ain et du Haut-Jura
Nombre de participants environ 200

         

Géolocalisation sur la carte : Ain

(Voir situation sur carte : Ain)
Défilé du 11 novembre 1943 à Oyonnax
Défilé du 11 novembre 1943
à Oyonnax

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Défilé du 11 novembre 1943 à Oyonnax
Défilé du 11 novembre 1943
à Oyonnax
     

(Voir situation sur carte : Ain)

 

 

 

Le défilé du 11 novembre 1943 à Oyonnax représente une des actions les plus emblématiques de l'histoire du maquis de l'Ain et du Haut-Jura. Durant la Seconde Guerre mondiale, alors que le gouvernement du maréchal Philippe Pétain interdit toutes cérémonies commémoratives de l'Armistice de 1918, les chefs du maquis décident de passer outre l'interdiction et organisent audacieusement un défilé dans les rues d'Oyonnax, en zone occupée.

 

                     

 

Préparation 

     

 

Le 11 novembre 1943 représente le vingt-cinquième anniversaire de l'Armistice de 1918. La France, sous le gouvernement du maréchal Philippe Pétain, interdit toutes cérémonies commémoratives de la victoire des Alliés sur l'Empire allemand. Malgré l'interdiction, les chefs de la résistance intérieure décident le dépôt de gerbes au pieds des monuments aux morts[ Le chef des maquis de l'Ain, le capitaine Henri Romans-Petit, organise un défilé pour contrer l'image de terroristes que le maréchal Pétain voulait donner aux maquisards

     

Tactiques pour tromper l'occupant 

 

 

 

De crainte d'être repéré par l'ennemi et pour tromper d'éventuels collaborateurs, plusieurs villes du département de l'Ain, comme Bourg-en-Bresse, Ambérieu-en-Bugey ou Belley sont citées pour être le lieu du défilé Oyonnax ayant été choisie, les états-majors organiseront la dépose de gerbes portant la même inscription — « Les vainqueurs de demain à ceux de 14-18 » — sur les monuments aux morts de ces communes.

 

 

 

 

 

330px-Oyonnax_01.jpg
magnify-clip.png
Vue d'Oyonnax.

     

 

 

Le lieu du défilé est annoncé dans plusieurs villes pour tromper d'éventuelles dénonciations. La ville d'Oyonnax est choisie pour l'activité intense de l'armée secrète locale. La manifestation est préparée par Noël Perrotot, Élie Deschamps et Gabriel Jeanjacquot tous trois Oyonnaxiens connaissant la ville. Deux hommes sont chargés de sécuriser et neutraliser la ville, il s'agit d'Henri Girousse et d'Édouard Bourret qui obtiennent le concours du commissaire de police et du capitaine de gendarmerie ainsi que la neutralisation du central téléphonique

     

 

Uniformes et armement 

 

 

 

Les maquisards étaient équipés uniformément de blouson de cuir, d'une culotte verte, de ceinturons et de bérets. Ces uniformes provenaient de la première action d'envergure réalisée par le maquis sous la direction d'Henri Romans-Petit : la prise du dépôt d'intendance des Chantiers de la jeunesse à Artemare dans la nuit du 10 septembre 1943.

Afin de présenter l'image d'une troupe organisée militairement et donc d'assurer l’uniformité de leur armement, certains maquisards défilèrent avec de fausses mitraillettes « Sten » en bois qu'ils avaient eux-mêmes fabriquées.

     

 

Le défilé du 11 novembre 1943

 

 

 

 

Vers midi ce 11 novembre environ deux cents maquis de l'Ain et du Haut-Jura, aux ordres du colonel Henri Romans-Petit, prennent possession de la ville d'Oyonnax. Ils défilent jusqu'au monument aux morts, marchant au pas au son du clairon avec le drapeau français en tête. Ils y déposent une gerbe en forme de croix de Lorraine portant l'inscription :  

 

 

 

« Les vainqueurs de demain à ceux de 14-18  »

     

 

 

Durant le défilé, la sécurité est assurée par des maquisards masqués. Il s'agit d'Oyonnaxiens chargés de surveiller la foule pour repérer d'éventuels miliciens, ou collaborateurs. Le masque, un tissu blanc ouvert de deux trous pour permettre la vue, et glissé sous le béret sert à dissimuler l'identité du personnage pour éviter toutes représailles sur sa famille vivant dans la commune.

Après une minute de silence et une Marseillaise entonnée avec la foule, ils repartent en chantant « Vous n'aurez pas l'Alsace et la Lorraine » rejoignant les camions qui les ramènent vers leurs camps dans la montagne.

     

 

Actions simultanées

180px-Flag_of_Free_France_1940-1944.svg.
magnify-clip.png
Drapeau français à croix de Lorraine.

     

 

Le même jour, une gerbe portant la même inscription — « Les vainqueurs de demain à ceux de 14-18 » — est également déposée aux monuments aux morts des communes de Nantua, Belley, Hauteville, Meximieux, Seyssel et Saint-Rambert-en-Bugey.

À Bourg-en-Bresse, avant la levée du matin, le chef maquisard du secteur, André Levrier, et ses compagnons se rendent à proximité du socle où était posé un buste d'Edgar Quinet avant son enlèvement par les Allemands, et mettent en place un buste de Marianne frappé des lettres « RF », pour République française, et un drapeau de la France à croix de Lorraine. Dans le même temps, un groupe se rend au monument aux morts pour y déposer la gerbe. Lorsque cela est découvert, les Allemands font tout retirer.

                               

                       Conséquences du défilé 

   

Conséquence médiatiques

     

 

Événement éminemment symbolique et médiatique, le défilé du 11 novembre 1943 à Oyonnax a un retentissement important en France et à l'étranger.

La manifestation est couverte par André Jacquelin (texte et photographies), le seul journaliste des maquis de l’Ain. Un film est également tourné par le maquisard Raymond Jaboulay, fils d'Henry Jaboulay.

Le reportage d'André Jacquelin est publié par Bir Hakeim, « Journal républicain mensuel paraissant malgré la Gestapo, malgré le négrier Laval et son gouvernement de Vichy » dans son numéro de décembre 1943.

L'événement est également rapporté le 31 décembre 1943 dans un faux numéro du Nouvelliste, un journal collaborationniste (interdit de publication pour cause de collaboration après guerre). Réalisé par les Mouvements unis de la Résistance et tiré à 30 000 exemplaires, ce journal sera distribué entre 5 et 7 heures du matin dans les kiosques et chez les marchands de journaux de Lyon par des Groupes Francs de la Résistance lyonnaise, les vrais exemplaires étant confisqués au motif de censure.

 

 

 

 

Ont notamment par­ti­cipé à la rédac­tion de ce numéro apo­cry­phe et sans signa­tu­res : Marcel Grancher et Pierre Scize Henry Jaboulay, peut-être Eugène Pons, Yves Farge et Jacques Bergier. Les articles et les photographies sont publiés dans la presse anglo-saxonne, notamment par le New York Times.

     

 

Représailles

     

 

 

Le gouvernement de Vichy reçoit un rapport des RG le 13 novembre 1943, qui mentionne :

« […] cette journée du 11 novembre 1943 détermine assez exactement le peu de cas qu'il est fait du gouvernement actuel […] Il apparait utile de noter, à propos des incidents d'Oyonnax, la forte impression qu'à produit sur la population de cette ville, le défilé des « Jeunes du maquis ». […] Face aux évènements politiques qui bouleversent notre territoire et notre empire, certains n'écartent pas l'hypothèse, dans un temps prochain, d'un prompt rétablissement de l'ordre, grâce à ces cohortes encadrées par des officiers spécifiquement français. »

 

 

 

— Rapport de la Direction centrale des Renseignements généraux le 13 novembre 1943

 

 

 

Par crainte que les maquisards s'attirent la sympathie des populations, le gouvernement décide de mener successivement deux répressions dans le Haut-Bugey. La première mobilise un groupe de 500 groupes mobiles de réserve le 18 novembre 1943 pour attaquer le camp des Granges. Cependant, la seule voie permettant de rejoindre la ferme est difficile d'accès et les tirs de riposte obligent les troupes à battre en retraite. Une seconde attaque est programmée avec 1 500 GMR. Un des chefs du maquis organisateur du défilé du 11 novembre, Élie Deschamps, apprend que quelques chefs des GMR craignent cette nouvelle attaque contre le maquis car ils estiment leur population à un millier d'hommes. Cette population n'est pourtant que de 90 personnes à la ferme des Granges lors de la première attaque. Élie Deschamps prend contact avec un officier de la garde mobile, qu'il appelle Vincent. Il est l'un des responsables des troupes allant attaquer le ferme. Les deux hommes acceptent un accord qui consiste à évacuer le camp au moment de l'attaque. Les GMR peuvent alors récupérer une arme et des journaux clandestins comme preuve de leur victoire.

     

 

Conséquence politiques 

     

 

Quelques semaines plus tard, la presse anglo-saxonne diffuse l'information concernant le défilé. À Londres, Emmanuel d'Astier de la Vigerie en informe lui-même Winston Churchill

     

 

 

C'est le défilé du 11 novembre 1943 à Oyonnax qui a, dit-on, achevé de convaincre Winston Churchill de la nécessité d'armer la Résistance française

D'autres conséquences du défilé auront lieu au cours des mois suivants avec notamment la fusillade du maire d'Oyonnax Paul Maréchal et son adjoint Auguste Sonthonnax en décembre 1943

 

 

 

Oyonnax a été récompensée de son attitude et de son enthousiasme par la Médaille de la Résistance qui figure sous son blason.

     

 

Les participants au défilé

     

 

 

Les participants au défilé sont les chefs des maquis ainsi que des hommes des camps de Morez et de Corlier. L'organisation du défilé est décrite ci-dessous 

(Groupe franc protection)
Roger Tanton

Officiels
(Groupe franc protection)
René Mérigneux
Henri Petit, alias Romans
(chef des maquis de l'Ain)
  Henry Jaboulay, alias Belleroche
(chef régional des maquis)
(Groupe franc protection)
Louis Cini
(Groupe franc protection)
Francis Hérin
Charles Mohler, alias Duvernois
(adjoint-chef régional)
  Lucien Bonnet, alias Dunoir
(adjoint-chef régional secteur R1)
(Groupe franc protection)
Maurice Chevalier

Garde du drapeau
(Responsable groupe franc protection)
Pierre Chassé, alias Ludo
Jean Chevalier Raymond Mulard Roger Grelounaud  
(Groupe franc protection)
Raymond Massacrier
Charles Sartory Marcel Grummault Jean Vandeville (Groupe franc protection)
Michel Jacquet

Clique
  Marcel Lugand Stéphane Vighetti Philippe Curtet  

Porteurs de la gerbe
  Marius Roche Julien Roche René Escoffier  

Sections
  Officier 1re section
Jean-Pierre de Lassus Saint-Geniès, alias Legrand

1re section - camp de Morez
  Officier 2e section
Pierre Marcault, alias Marco

2e section - camp de Morez
  Officier 3e section
Henri Girousse, alias Chabot

3e section - camp de Corlier
  Officier en serre file
Jean Vaudan, alias Verduraz

 

Composition des sections 1 et 2 du camp de Morez

Alloin Georges, Assadas Pierre, Bayon Marc, Bernachon Robert, Billard Jean, Bolcato Victor, Bonnaud René, Carroz Georges, Caufiez Jean, Cerciat Georges, Charadia Ferutio, Chavasse Noël, Chevalier Jean, Chevalier Maurice, Cini Louis, Clement André, Collet Eugène, Colombel, Comtet Raymond, Curtet Philippe, Demia Maurice, Denton Raymond, Dubois Maurice, Dubost Eugène, Dur Roger, Durand Henri, Escoffier René, Finaly Christian, Garden Marcel, Girolamy Honoré, Golay René, Graver Roger, Grelounaud Roger, Grosclaude Jean, Grummault Marcel, Guillemot René, Herin Francis, Innocent Alfred. Jacquet Michel, Jacquet Pierre, Jubelin Paul, Kosperzack Marcel. Legodec Auguste, Lemine Jean, Linsolas Paul, Marini Pierre, Marmont Raymond, Massacrier Raymond, Mathys Eugène, Mauget Jean, Merigneux René, Merigneux, Mongin Alexis, Mulard Jacques, Mulard Raymond, Murtier André, Musset Marcel, Niogret René. Orset Henri, Page Georges, Page Roger, Parjoie Aimé, Pechu René, Perret Elie, Perrin Roger, Plantier René, Plasse André, Pouillard Jean, Pradat Roger, Prospero Jean-Pierre, Rendu Marcel, Rochas Marcel, Roche Julien, Roche Marius, Rousse Jean, Sartory Charles, Sinardet Gabriel, Tanton Roger, Thedenat Pierre, Therond Jacques, Tisserand Jean, Tosi Georges, Vandeville Jean, Verdaud Georges, Vighetti Stéphane, Vincent Raymond, Vuillard Maurice, Zwenger Jean-Baptiste

Composition de la section 3 du camp de Corlier

Bellamy Lucien, Bonardi Floriand, Boulaie, Chappaz Alexandre, Chauvin Jean, Dante Campioli, Debesse Louis, Doleatto Albert, Fabre Lucien, Fardel André, Faron Armand, Girard Henri, Jacquet Jean, Lazzarin Georges, Legard Raymond, Lugand Marcel. Maréchal Paul, Mermet Hubert, Montinoise Robert, Neyraud, Norbert Francisque, Nugues René, Payan Raymond, Planaises Jean, Prost Henri, Sordet Robert, Zubiani Gaston, Antoinet René

Composition du groupe des Espagnols (camp de Corlier)

Jimenez François, Lacayo Joseph, Martinez Hermenegildo, Molinez, Reinoso Eustaquio, Sobrino, Uroz (Jacqy)      

Repost 0
Published by cacao
commenter cet article
10 novembre 2013 7 10 /11 /novembre /2013 19:32

CHATS-YEUX-CACHES.jpgBON W.END CHAT 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by cacao
commenter cet article
10 novembre 2013 7 10 /11 /novembre /2013 09:51
 
 
 
           Pour oublier la pluie de Novembre :
 
 
4889428476_1ee9751ffd.jpg
 
 
 
 
 
 


 
bon dim-copie-1
Repost 0
Published by cacao
commenter cet article
9 novembre 2013 6 09 /11 /novembre /2013 09:10

 

 

 

 C'est Mohamed qui dit à sa femme enceinte:

 

   
- Ji vaux donner un prinom à mon fils qui "passe parto" pour qu'il ne counisse pas li racisme comme ji l'i connu.
 Qu'est-ce qui ti ponse di " ROUGE TI STOP " ou " VERT TI PASSE " ?
Sa femme le regarde, choquée :
- Mais ça va pas ?

Tu as perdu la tête !!! C'est pas un prénom ça ! ..
Il lui répond alors :
 -  Attond, li voisine li a bien appilé son fis " JAUNE ATTEND"
 

 

 

 

 

 

 

 

BON W.END CHAT 

 

 

 

Repost 0
Published by cacao
commenter cet article
8 novembre 2013 5 08 /11 /novembre /2013 10:07
 
 
 
 

       Trop gros pour prendre l'avion: une

       famille française bloquée à Chicago

 

 

Une famille française venue aux Etats-Unis pour faire suivre un traitement médical à son fils affirme avoir été empêchée, à Chicago (Illinois, nord), de reprendre l'avion pour rentrer chez elle, la compagnie British Airways jugeant leur fils trop gros.

       
augmenter la taille du texte diminuer la taille du texte
Kevin Chenais, âgé de 22 ans, pèse près de 230 kg en raison d'un dérèglement hormonal pour lequel il était venu se faire soigner pendant un an et demi à la Mayo Clinic de Chicago.
Sa mère était au bord des larmes quand elle a décrit les problèmes de son fils sur une chaîne de télévision locale de CBS.
"Nous accusons British Airways parce qu'ils nous ont juste laissés là", à l'aéroport, a déclaré Christina Chenais à la télévision mercredi soir.
"S'ils ont pu amener (notre fils) avec ce problème jusqu'ici en classe économique, il y avait un moyen de le ramener en classe économique (...) chez lui, pour qu'il continue à suivre ses traitements médicaux", a-t-elle fait valoir.
Sollicitée par l'AFP, Caroline Titmuss, une porte-parole de British Airways, a assuré que le service clients s'était "efforcé de trouver une solution" et avait "exploré toutes les pistes".
 
 
 
 
07 Novembre 18:54
 
afp
 
 
Trop gros pour prendre l'avion: une famille bloquée à Chicago
 
 
 
 
 
"Malheureusement, il s'est avéré impossible d'accueillir le passager en toute sécurité et nous avons proposé à la famille de lui rembourser son billet intégralement", a-t-elle ajouté.
La porte-parole a également expliqué que le transporteur n'avait "pas changé de politique entre le moment où la famille est arrivée (aux Etats-Unis) et le moment où elle devait repartir".
"Je suis sûr que beaucoup de personnes grosses comme moi ou plus grosses ne peuvent pas voyager parce qu'ils ont le même problème", a affirmé sur CBS Kevin, qui se déplace sur une chaise motorisée et a besoin en permanence d'oxygène et de surveillance médicale.
La famille a passé une semaine dans un hôtel de l'aéroport de Chicago, que British Airways dit avoir réglé, pour tenter de résoudre le problème.
A cours d'argent, elle a décidé de prendre un train jusqu'à New York et de revenir en France à bord du paquebot Queen Mary jusqu'au Royaume-Uni.
La famille Chenais avait également contacté le consulat de France il y a une dizaine de jours.
"Le premier pas pour nous était de comprendre la situation. Ensuite le consulat a tenté une médiation avec British Airways, mais la compagnie aérienne est restée ferme, mettant en avant un problème de sécurité", a expliqué une porte-parole.
"BA nous a également dit que les pilotes des avions ont le dernier mot. Le consulat a par ailleurs recommandé deux avocats à la famille", a-t-elle ajouté.
 
 
 
 
 
 
       
 
   
 
 
 
Repost 0
Published by cacao
commenter cet article
3 novembre 2013 7 03 /11 /novembre /2013 10:13
 
 
 
 
 
 
 
 
 
robe-cacao-2.jpg
 
 
 

    De la part de Cacao-Les-Bons-Tuyaux :

    Votre collection prêt-à-porter pour cet hiver

        ( si vous n'êtes pas frileuses évidemment... )

 

6372790749_694455ba8d.jpg

 

       

               Robes à croquer... en chocolat

 
 
         
robe cacao 1
 
 
 
 
 
 
Le Salon du chocolat de Paris est ouvert, du 30 octobre au 3 novembre, à la confiserie traditionnelle. Revivez le traditionnel défilé de robes en chocolat !

Le chocolat se porte bien, merci pour lui. « Sa consommation augmente, comme en 1929. En période de crise, cet aliment est un plaisir régressif, un antidépresseur et même un peu dopant », assure Sylvie Douce, directrice d'un Salon du chocolat fort de 21 déclinaisons mondiales. L'édition parisienne a accueilli 135.000 visiteurs l’an dernier. Le bonbon traditionnel rencontre, lui aussi, un franc succès : « Il est un contrepoids au virtuel et répond au besoin de moments familiaux, de transmission et de réassurance », analyse la directrice.
Violettes de Toulouse, calissons d’Aix-en-Provence, nougats de Montélimar, bêtises de Cambrai… Le salon s'agrandit cette année pour accueillir la confiserie des terroirs. Dès l'entrée, 40 bonbons d’antan étalent leurs saveurs et leur histoires : le calisson, ramené d’Afrique au XVIe siècle ; le nougat, rendu populaire grâce à la nationale 7 passant par Montélimar… « Ainsi mises en lumière, ces spécialités éveillent des souvenirs d’enfance et échappent à l’oubli », souligne Sylvie Douce.
 
 
 
 
6279736649_aba511e7ee.jpg
 
 
 
 
 

Manufacture de chocolat
 
A l’étage, le chocolat se dévoile sur 12.000 mètres carrés consacrés aux tablettes, mais aussi à la haute chocolaterie. « De jeunes chefs ont fait de cet ingrédient la clef de leur créativité. Quant aux chocolatiers français, ils possèdent aujourd’hui un savoir-faire mondialement reconnue », rappelle la directrice.
 
 
 
4093642046_f71738dfed.jpg
 
 
 
Pour preuve, la success story de l’artisan lyonnais Sébastien Bouillet qui a repris l’entreprise familiale créée en 1977. Sans oublier celle de Jean-Paul Hévin, Meilleur ouvrier de France, célèbre au Japon, à Hong-Kong, en Chine et à Taïwan. Ou encore la réussite de la pâtisserie Hugo & Victor qui déroule le tapis rouge au chocolat dans ses entremets. L’ouverture, en 2011, de l’enseigne Un Dimanche à Paris (75006), concept store entièrement dévolu à la fève cacaotée avec une boutique, un restaurant et un bar, a fini d’installer le chocolat parmi les produits de luxe (encore) accessibles.
 
 
 
robe-cacao-6.jpg
 
 
 
 
 
 
 

Un délicieux défilé
 
Les meilleurs artisans vont révéler quelques-uns de leurs secrets durant le salon. La reconstitution de la manufacture de chocolat du belge Pierre Marcolini permet de voir comment ses fèves en provenance du Vietnam sont torréfiées, transformées en pâte par d’adjonction d’eau et réchauffées pour devenir du chocolat.
6632101_c9f992e9db.jpg
         
77 démonstrations se déroulent également en présence de chefs dans l’espace Choco démo ; l’Atelier des sens apprend à déguster le chocolat comme un vin, tandis que les master classes de Pierre Hermé égrènent leurs astuces et tours de main… Enfin, on n’oubliera pas le traditionnel défilé de robes en chocolat, signées des plus grands créateurs et portées par des vedettes du petit écran.
 
 
 
 
 
 
robe-cacao-3.jpg
Repost 0
Published by cacao
commenter cet article
2 novembre 2013 6 02 /11 /novembre /2013 00:53

     

 

 

5620694903_93dfee0c16.jpg

 

 

 

 

 

 


        La    Petite   Fille

 
 
Une petite fille marchait tous les jours pour aller et revenir de l'école.
Bien que ce matin-là le temps soit orageux, elle partit à pied.
Durant l'après-midi, le vent se leva et des éclairs apparurent.
Inquiète, sa maman s'empressa de sauter en voiture et d'aller la chercher.
En route, elle vit apparaître sa petite, qui, à chaque éclair, s'arrêtait, regardait le ciel, et faisait un grand sourire...
Quelques éclairs se succédèrent rapidement. Chaque fois, l'enfant levait les yeux et souriait.
Sa mère parvint à ses côtés, baissa sa vitre et demanda :
Mais,que fais-tu ?
L'enfant répondit:
 
" J'essaie d'être belle, car Dieu n'arrête pas de me prendre en photo ! "
 
 
7546228676_19fcdce1d8.jpg
Repost 0
Published by cacao
commenter cet article
1 novembre 2013 5 01 /11 /novembre /2013 10:37
   
   
                                                
 
 
          8293437_0e56787e10.jpg
 
 
 
 
L'Halloween ou Halloween est une fête célébrée dans la soirée du
31 octobre, veille de la Toussaint, dont elle   tire son nom
puisque Halloween est une contraction de l'anglais
" All Hallows Even ", autrement dit " the eve of All Saints' Day "
en anglais moderne, ce qui signifie la « veillée de la Toussaint ».
 
Cette fête, originaire des îles Britanniques, est célébrée principalement
en Irlande, en Écosse, au Canada, en  Australie, en Grande-Bretagne
et aux États-Unis.
 
La tradition moderne la plus connue veut que les enfants se déguisent
avec des costumes qui font peur   (fantômes, sorcières, monstres,
vampires par exemple) et aillent sonner aux portes en demandant
aux adultes, souvent eux-mêmes déguisés, des  bonbons, des fruits
ou de l'argent avec la formule :  
    
Trick or treat! (« Farce ou friandise ! ») ou simplement
« Happy Halloween! ».
 
 
 
 2-citrouilles.jpg
 
 
 
 
D'autres activités incluent des bals masqués, le visionnage de films
d'horreur, la visite de maisons « hantées » ou d'allumer des feux
de joie en plein air.
 
     
 
L'Halloween est une fête folklorique anglo-saxonne communément
considérée comme en partie héritée de la
 
fête religieuse celtique de Samain, qui se tenait à la même date en
Irlande  et en Ecosse, avant qu'elle ne soit  progressivement supplantée
par la Toussaint, introduite le 1er novembre  par l'Église catholique
aux environs du VIIIe siècle.  
 
Ce n'est qu'au milieu du XIXe siècle que cette tradition gagna en
popularité en Amérique du Nord après l'arrivée massive d'émigrants
irlandais et écossais qui s'installèrent sur le nouveau continent notamment
pour fuir la "Grande Famine" en Irlande.      
  sorcieres-halloween.gif    
     
 
     5132209479_323b7908a3.jpg
 
Le principal symbole d'Halloween est la citrouille, issue de la légende
irlandaise de Jack-O'-Lantern.
    
Elle est  découpée pour y dessiner, en creux, un visage. Puis une bougie
est placée en son centre.    
 
 
 
4102026149_a3257c0943.jpg
 
 
    BONNE FËTE A TOUS LES SAINTS . . . DONC   
 
 
 
                             . . . A  VOUS TOUTES ET TOUS ! ! ! 
 
           
         
         
Repost 0
Published by cacao
commenter cet article
30 octobre 2013 3 30 /10 /octobre /2013 09:29

 

 

( Comme très souvent : Merci Patty de m'avoir envoyé ces blagounettes !) 

 

 

 

 

 

   
> > > Un paysan ramasse des champignons dans un bois. Le vétérinaire du pays s'approche et reconnaît qu'ils sont vénéneux.
> > > -"  Malheureux ! vous allez vous empoisonner ! "
> > > -" Ne craignez rien, Monsieur, c'est pas pour les manger, c'est pour les vendre.   


   
 
> > > Deux amis discutent ensemble, ils ne sont plus vu depuis un bout de temps.
> > > -"J'ai entendu que tu t'es remarié."
> > > -"Oui, c'est ma quatrième fois."
> > > -"Et les précédentes ?"
> > > -"Toutes mortes, toutes."
> > > -"Mon Dieu ! Et comment ?"
> > > -"La première a mangé des champignons vénéneux."
> > > -"Pour l'amour du ciel ! Et la deuxième ?"
> > > -"Aussi."
> > > -"Et la troisième a mangé aussi des champignons vénéneux ?"
> > > -"Non, non, elle s'est cassé le cou."
> > > -"Un accident ?"
> > > -"Non, elle n'a pas voulu manger les champignons."

   

   
 
> > > Une malencontreuse erreur s'est glissée dans notre tableau des champignons vénéneux (voir p.12 du numéro 477). Les survivants auront rectifié d'eux-
mêmes.

   
       (COLUCHE)

 

   
 
 
> > > "Les amours sont comme les champignons. On ne sait si elles appartiennent à la bonne ou à la mauvaise espèce que lorsqu'il est trop tard."
   
       (Tristan BERNARD).

 

   
 
 
> > > "Où avez-vous attrapé ces mycoses ?"
> > > "Désolé docteur, un vrai amateur ne révèle pas ses coins à champignons !" 
    

        (Philippe GELUCK) 
 

 

   
 
> > > "Les champignons poussent dans les endroits humides, 
c'est pourquoi ils ont la forme d'un parapluie."
   
        (Alphonse Allais)

 

 
 
> > > "Le champignon n'a pas de sexe, l'inverse n'est pas toujours vrai..."
   
        (J.F.DEREK)


   
 
> > > "Tous les champignons sont comestibles, sauf certains...une fois seulement" 

 

   
 
> > > "De tous les champignons, celui d'une voiture est encore le plus mortel."
   
        (Jean Rigaux)
 
 
 
 
 
bon mercredi 
Repost 0
Published by cacao
commenter cet article
27 octobre 2013 7 27 /10 /octobre /2013 11:58

 

 

 

 

 

Bêtes 11 Juin 018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Maurice-Le-Chat (presque 18 ans 1/2)

 

 

 

 

bon dim 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                   RECETTES POUR GÂTER VOTRE CHAT  

 

 

 

 Votre chat fera des pirouettes pour avoir droit à ces recettes ! 

 





Crêpe minou


INGRÉDIENTS

1 oeuf
100 g de surlonge haché
45 ml [3 c. à table] de flocons d'avoine
15 ml [1 c. à table] d'herbe à chat

PRÉPARATION

Pétrir tous les ingrédients ensemble et façonner la pâte pour former une              
grosse boule.
Placer la pâte sur une tôle à biscuits et l'abaisser sans la rendre trop mince.
Mettre sous le grill pendant 8 minutes (4 minutes de chaque côté)
ou jusqu'à ce que le tout soit croustillant.
Laisser refroidir 30 minutes.
Couper en petites bouchées qui conviennent à votre chat.

 

 

 

 

 

bon dim

 

 

 

 


Biscuits pour chaton


INGRÉDIENTS                   
                           

1 oeuf
De l'huile végétale
250 ml [1 tasse] de farine de blé entier
60 ml [1/4 de tasse] de farine de soja            
5 ml [1 cuil. à thé] d'herbe au chat
30 ml [2 cuil. à table] de germe de blé
80 ml [1/3 de tasse] de lait en poudre
15 ml [1 cuil. à table] de mélasse sans souffre
30 g [2 cuil. à table] de beurre fondu ou d'huile végétale [30 ml]
80 ml [1/3 de tasse] de lait
           

PRÉPARATION

Préchauffer le four à 180°C .
Dans un bol, mélanger ensemble la farine de blé entier, farine de soja, herbe
à chat,  germe de blé et le lait en poudre.
Incorporer la mélasse, l'oeuf, le beurre fondu ou l'huile végétale et le lait.
Abaisser la pâte sur une tôle à biscuits huilée, puis la découper en petites
bouchées, selon   la grosseur du chaton.
Cuire au four préchauffé, pendant 20 minutes.
Laisser refroidir complètement.
           

 

 

 

 

 

 

chat roux marion 3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

chat roux marion 2

 


                         
BISCUITS A LA SARDINE

INGRÉDIENTS

200 g de sardines en boîte écrasées
60 ml de lait écrémé en poudre
125 ml [1/2 tasse] de germe de blé

PRÉPARATION

Préchauffer le four à 180°.
Bien mélanger ensemble tous les ingrédients.
Façonner le mélange en 24 petites boulettes.
Les déposer sur une plaque de cuisson graissée.
Les écraser avec une fourchette.
Dorer les biscuits au four préchauffé.

 

 

 

 

 CHATONS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BON DIMANCHE A TOUS

 

 

 

 

 

 

 

animaux domestiques
Repost 0
Published by cacao
commenter cet article